Rétrospective #6 | COQUINETTE

Dans le cadre de la rétrospective Mathieu Isabelle, nous vous présentons cette semaine...

COQUINETTE


COQUINETTE | Mathieu Isabelle, Artiste Sculpteur

UN CADEAU

Définitivement un des plus beaux cadeaux que la vie a offert à Mathieu sur le plan professionnel, Coquinette fut sa première commande en EUROPE!


Il faut donc remonter en 2014-2015 alors que Mathieu prend de l’expérience en commande sur mesure, puisqu’il en aura créé quelques-unes précédemment pour des clients du Québec et des États-Unis.


Pour Mathieu, la commande de cette Girafe d’une hauteur de 13 pieds destinée à trôner dans un environnement magnifique d’une villa à Ibiza représente un cadeau exceptionnel et concrétisera son rêve d’exporter son travail en Europe.


UN GAG

Le premier contact des clients avait carrément l’air d’un gag; un message Facebook(!) venant de clients en vacances à Montréal qui désiraient une de ses œuvres pour leur villa en Espagne.


Mais, aussi surprenant que cela puisse paraitre, c’était bel et bien vrai!


Les clients avaient remarqué le travail de Mathieu dans un magazine alors qu’ils patientaient dans un restaurant de Montréal et l’avaient donc contacté pour entamer les discussions concernant la conception d’une œuvre sur mesure. Bien qu’au départ ce fut apporté à la blague, avec toute la légèreté qu’on connait aux habitués de l’ile d’Ibiza, le thème de l’œuvre sera donc bel et bien une Girafe!


Comme si l’univers voulait aider Mathieu à tout prix, après son message, les clients descendaient dans un hôtel de Tremblant où était exposée une autre œuvre Mathieu! Décidément, tout pour les faire tomber encore plus sous le charme de son travail!


100% EN LIGNE

Toutes les discussions concernant la conception de l’œuvre à créer eurent lieu en ligne et Mathieu créa donc l’œuvre sans jamais rencontrer les clientes en personne.


Après plusieurs échanges de courriels, de croquis et l’envoi d’échantillons pour déterminer le finit, le projet de Coquinette était entamé.


LA CONCEPTION

Il était important, pour les clients, de trouver une œuvre très « aérée » qui viendrait compléter le design de l’endroit sans obstruer la magnifique vue. Le style de Mathieu, combiné à la constitution d’une girafe, étaient parfaits pour ce projet.


Pour maximiser l’effet « ajouré » de l’œuvre, Mathieu opta pour des bandes de métal d’une largeur de seulement ¾ pouces et ce, en acier 316L, un grade supérieur d’acier afin de minimiser les risques de corrosion, compte tenu de l’environnement très hostile pour l’acier que constitue l’air marin . Ce qui fut, entre autres, une source de stress puisqu’il dut en faire une commande spéciale, qui prit plusieurs semaines à arriver, alors que le délai de livraison convenu se rapprochait! Il dut donc s’accommoder de 3 semaines de moins de temps de travail!


Des photos furent envoyées aux clients durant la conception afin qu’ils puissent constater l’évolution du processus de création. D’ailleurs, les premiers commentaires des clients étaient que la tête dégageait une certaine douceur, qu’elle semblait sympathique ! C'est vrai, non?


Coquinette devait, au départ avoir la tête inclinée du coté opposé, un choix qui était basé sur le désir des clients de faire en sorte que la girafe regarde les invités à leur arrivée à la villa, mais finalement ils optèrent pour modifier l’orientation de la tête, de façon à ce qu’elle soit dirigée vers la cuisine, afin de pouvoir la contempler en tout temps.


Les acheteurs furent parmi les rares à se faire proposer par Mathieu de choisir eux-mêmes le nom de leur œuvre! D’où vient donc le nom Coquinette.


SUR LE BATEAU

La première exportation outre-mer fut d’un grand apprentissage pour Mathieu.


Une fois l’oeuvre terminée, elle fut coupée en deux afin d’être envoyée par bateau dans une caisse conçue spécialement pour elle.


Il fallait ensuite coordonner le réassemblage sur place.


Mathieu prévu donc de se rendre en Espagne (ouf, dur la vie d’artiste!) accompagné d’un grand ami; l’acolyte parfait pour l’aider à accueillir l’œuvre et la réassembler. Puisqu’il devait souder, polir et même passiver (un traitement pour renforcer la prévention contre la corrosion) l’œuvre, il dut tout organiser à distance et même avoir recours à une interprète, pour s’assurer qu’il trouverait sur place tout ce dont il avait besoin, qu’il ne pouvait pas apporter en avion.


Il ne faut pas oublier qu’Ibiza est une ile, principalement de vacanciers, donc les outils et produits spécifiques à la soudure qu’on y retrouve sont…plutôt limités!


Pour pallier l’éventualité d’un retard de transport, Mathieu avait prévu un séjour de 10 jours après la date à laquelle l’œuvre devait être livrée chez les clients. Et ce fut une excellente idée, car justement, l’oeuvre arriva par bateau avec 8 jours de retard. Donc un peu de pression au transporteur terrestre plus tard(qui prévoyait la livrer encore plus tard!), l’œuvre fut finalement chez le client laissant une seule journée pour accomplir le tout!


Dire que c’était une « grosse journée de travail » serait d’une grande évidence, mais toute cette saga en valait, bien entendu la peine pour finalement contempler l’œuvre à flanc de montagne, dans un décor majestueux…et son client satisfait littéralement embrasser l’œuvre !


LE CASSE-TÊTE

Cauchemar! Les clients recontactent Mathieu quelques mois plus tard; l’œuvre est contaminée et présente quelques points de rouille!


Probablement à cause des travaux sur du béton armé tout près, combiné à l’environnement marin et le fait que l’œuvre fut réassemblée sur place, il faut se rendre à l’évidence, l’acier INOXYDABLE de l’œuvre présente de la corrosion et il va sans dire qu’un produit aussi haut de gamme se doit d’être PARFAIT!


Heureusement, les clients se sont montrés extrêmement compréhensifs et Mathieu retourna deux fois sur place pour d’abord constater puis traiter l’œuvre, après avoir suivi une formation personnalisée avec des experts des traitements anticorrosion afin de régler cette situation particulière.


Un voyage qu’il combinera justement avec son déplacement pour l’installation de son œuvre suivante...Une commande pour la France! Restez à l’affut vendredi prochain pour l’histoire de cette deuxième exportation en Europe!


COQUINETTE

Année : 2015

Dimensions : 13 x 3 x 9 pieds

Matériaux : Acier inoxydable

Acheteur privé | Ibiza, Espagne

Crédits photo: Une gracieuseté des clients

ENGLISH | FRANÇAIS

MATHIEU ISABELLE INC - TOUS DROITS RÉSERVÉS - COPYRIGHT © 2018 | WEB DESIGN PAR ZAZ CONSEIL