Rétrospective #7 | LE MAGNIFIQUE

LE MAGNIFIQUE


LE MAGNIFIQUE | Mathieu Isabelle, Artiste Sculpteur

LA CERISE SUR LE GÂTEAU


Si son œuvre précédente, Coquinette, était une surprise totale, JAMAIS Mathieu n’aurait pu se douter, ni même espérer ce qui allait suivre!


Pour mettre en contexte, il faut dire que, même si Mathieu avait fait plusieurs voyages dans sa vie, il refusait d’aller en France se disant que le jour où il irait à Paris, ce serait sa carrière qui l’y aurait amené.


Allez savoir pourquoi, il décida finalement de s’y rendre, quelques jours après son retour de l’installation de Coquinette à Ibiza, avec sa femme et de renoncer à son rêve d’y aller pour la première fois pour affaire. À peine quelques jours après leur arrivée à Paris, il eut toute une surprise en consultant ses courriels; une dame lui écrivait de Belgique, car elle était une proche amie des acheteurs de Coquinette, qu’elle avait vu l’œuvre et l’avait trouvée magnifique, elle désirait, elle aussi, une œuvre de Mathieu pour son domaine de chasse...à Villeny, EN FRANCE!


Il faut croire que quand Mathieu veut quelque chose, il finit, d’une manière ou d’une autre, par l’obtenir! Sa première visite à Paris ne fut peut-être pas initiée par la vente d’une œuvre, mais il repartit tout de même de là-bas avec une commande !


UN CERF


Durant les échanges avec la cliente, qui désirait avoir des suggestions sur le thème de l’œuvre, Mathieu s’informa un peu sur elle et le futur environnement de l’œuvre; une vaste propriété de chasse aux cerfs et aux sangliers allait donc accueillir son œuvre. Mathieu proposa un cerf qu’il imaginait déjà jucher sur un socle de pierres. Cette idée plut immédiatement à la cliente et les dimensions furent établies en fonction du budget octroyé à l’œuvre.


Tout comme l’œuvre précédente, les détails furent conclus par courriel et il entama la création après une approbation du croquis de l’œuvre à créer.


Pour s’assurer de rendre justice au design élégant et tout en finesse des pattes d’un cerf, Mathieu opta pour un profilé délicats (3/4 de pouces) sur l’ensemble de l’œuvre (puisqu’à cette époque, il ne mélangeait pas les différents profilés sur une même œuvre, ce qu’il intègrera à ces œuvres quelques années plus tard.)


Il est à noter qu’il apprécia particulièrement le fait de ne pas avoir à créer une œuvre autoportante, car le socle serait créé en fonction de l’œuvre et de la disposition des pattes.


L’œuvre fut créée en approximativement 1 mois et demi.


UN VOYAGE EN FRANCE


L’œuvre fut envoyée par bateau en 5 pièces distinctes et réassemblée sur place.


Arrivés en France, Mathieu et Benoit, son acolyte de toujours, furent hébergés dans une maison d’invités sur la propriété. La cliente les accueillit, mais elle devait quitter et revenir quelques jours plus tard, ils y firent donc la rencontre de gens merveilleux, extrêmement accueillants; un couple qui s’occupait de la propriété depuis plusieurs années avec qui ils passèrent toutes leurs soirées. Mathieu se rappelle de ce voyage comme d’une superbe expérience et de la rillettes de canard de Jonathan comme de la meilleure qu’il eut mangé!


L’assemblage prit environ 2 jours et puisque le socle nécessitait quelques ajustements, Benoit créa le socle pendant que Mathieu réassemblait l’œuvre. Puisque son équipement n’est pas adapté aux courants et aux prises d’Europe, il ne pouvait l’apporter. Mais, contrairement à ses précédentes installations, presque aucun achat d’équipement ne fut nécessaire, car tout se trouvait sur place; même une soudeuse!


Dès le premier jour, Mathieu avait remarqué plusieurs « trophées de chasse » dans la propriété; des bois de cerf et il se rendit compte que son œuvre, bien qu’elle avait été approuvée par la cliente, représentait un cerf de Virginie et que les bois exposés étaient ceux de cerf de Sologne ce qui est plutôt différent (les bois du cerf de Sologne sont beaucoup plus vers l’arrière). Nul besoin de dire qu’il était un peu anxieux de voir la réaction de sa cliente et de s’assurer que l’œuvre lui plairait!


Heureusement, à l’arrivée de la cliente, Mathieu fit une petite balade avec elle jusqu’à l’emplacement de l’œuvre et ses doutes furent dissipés; la cliente aimait son œuvre!


C’est donc sur cette note que Mathieu est ensuite retourné à Ibiza pour effectuer un traitement de passivation sur Coquinette; une halte de 24 heures sans dormir, un travail de plusieurs heures, des contraintes de température, du travail jusqu’aux petites heures du matin et une course contre la montre pour avoir terminer à temps pour leur vol de retour. Une épopée qui allait conclure ses deux premières exportations en Europe!


Voyez l’histoire de Coquinette ici si vous l’avez manqué!


LE MAGNIFIQUE

Année : 2016

Dimensions : 14 x 6 x 11 pieds

Matériaux : Acier inoxydable

Acheteur privé/Villeny, France

Crédits photo: Benoit Gélinas

ENGLISH | FRANÇAIS

MATHIEU ISABELLE INC - TOUS DROITS RÉSERVÉS - COPYRIGHT © 2018 | WEB DESIGN PAR ZAZ CONSEIL